@Darrois Villey Maillot Brochier 2021. All rights reserved

Communication agency - Eliott & Markus

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Darrois Villey Maillot Brochier assiste Octave Klaba (OVHcloud) sur la reprise des actifs de Blade en France et aux Etats-Unis

Deals

Darrois Villey Maillot Brochier assiste Octave Klaba (OVHcloud) sur la reprise des actifs de Blade en France et aux Etats-Unis

Paris, le 6 mai 2021

A l’issue d’un processus d’appel d’offres mettant en compétition Octave Klaba, fondateur du groupe OVHcloud, et Xavier Niel, fondateur du groupe Free, le Tribunal de commerce de Paris a choisi le 30 avril 2021 l’offre d’Octave Klaba présentée par la société hubiC pour la reprise en plan de cession des actifs français de la fintech Blade. L’acquisition inclut notamment la reprise de la technologie de cloud computing de Blade ainsi que de la quasi-totalité de ses effectifs salariés et prévoit un investissement conjoint de plus de trente millions d’euros par Octave Klaba, à travers son véhicule d’investissements Jezby Ventures, et par son frère Miroslaw Klaba, à travers sa société Deep Code. L’acquisition a été structurée par la présentation de deux offres de reprises en France et aux Etats-Unis dans le cadre de deux procédures collectives avec un redressement judiciaire en France devant le Tribunal de commerce de Paris et une procédure de chapter 11 aux Etats-Unis devant le Tribunal fédéral américain du district Nord de l’Etat de Californie. Darrois Villey Maillot Brochier a conseillé Octave Klaba et hubiC avec François Kopf et Mathieu Della Vittoria (associés), Colin Marvaud et Martin Lodéon (collaborateurs restructuring) et Christophe-Marc Juvanon (collaborateur corporate). hubiC était également conseillée par le cabinet Greenberg Traurig pour les aspects américains.

Les cabinets Lantourne & Associés et Franklin ont conseillé Xavier Niel et Scaleway. Blade était conseillée par Bredin Prat en France et par le cabinet Binder Malter aux Etats-Unis. La SELARL El Baze-Charpentier, prise en la personne de Jonathan El Baze, est intervenue en qualité d’administrateur judiciaire de Blade et la SELARL Fides, prise en la personne de Bernard Corre, est intervenue en qualité de mandataire judiciaire.